Ceneri 2020

Berne, 29.08.2019 - L’inauguration solennelle du tunnel de base du Ceneri se déroulera dans environ un an, plus précisément le 4 septembre 2020. Cet évènement marquera l’accomplissement de la Nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA) : grâce à cette ligne de plaine à travers les Alpes, il sera possible de transporter davantage de marchandises par le rail. Par ailleurs, les temps de parcours nord-sud seront réduits et le Tessin bénéficiera d’un RER attrayant. La Confédération, les CFF et la société Alptransit Gotthard SA profiteront des différentes manifestations organisées à l’occasion de l’ouverture du tunnel de base du Ceneri pour souligner ces améliorations. « La NLFA offre de meilleures connexions aux voyageurs et crée davantage de capacités pour le transport de marchandises. Cela renforce notre politique du transfert et la protection des Alpes » a déclaré la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga lors d’une visite du chantier du Ceneri à Camorino marquant le coup d’envoi de la série de manifestations.

La cérémonie officielle de l’ouverture du tunnel de base du Ceneri aura lieu le 4 septembre 2020. La fin des travaux de construction au Ceneri marque également l’achèvement de la NLFA : grâce aux tunnels de base du Loetschberg, du Saint-Gothard et du Ceneri, une ligne de plaine attrayante permet désormais de traverser les Alpes suisses. Le fret ferroviaire bénéficie de davantage de capacités. Par ailleurs, les trains au Saint-Gothard et au Ceneri n’auront désormais plus besoin de locomotives supplémentaires, ce qui permettra d’économiser du temps et de l’argent. La NLFA profitera également aux voyageurs, qui bénéficieront de temps de parcours plus courts sur l’axe nord-sud et dans le Tessin. Grâce au tunnel de base du Ceneri, le canton disposera d’un RER qui offre des connexions nettement meilleures dans le triangle Bellinzone–Locarno–Lugano. Lors de sa visite à Camorino, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a déclaré « Nous pouvons nous réjouir de l’ouverture du tunnel de base du Ceneri. L’achèvement de la NLFA renforce les chemins de fer et la politique de transfert de la Suisse. Le Ceneri, c’est la fin d’une histoire et le début d’une grande aventure. »

Le président du gouvernement tessinois Christian Vitta et le conseiller d’État chargé des transports Claudio Zali ont également assisté à la manifestation d’information. En compagnie de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, ils ont été informés sur l’état d’avancement des travaux par Dieter Schwank, PDG de la société Alptransit Gotthard SA. Les travaux se déroulent comme prévu : les tests de mise en service seront lancés dès que les travaux de construction seront achevés et que tous les composants et les installations auront été soumis à un premier examen. Dans ce cadre, on vérifiera par exemple les performances des dispositifs et des installations ainsi que leur bon fonctionnement. En outre, il faut attester que les exigences de sécurité sont remplies et que l’exploitation ferroviaire se déroule sans heurts.

Les travaux pour le corridor 4 mètres seront également achevés comme prévu en 2020. Cela permettra à l’avenir de transporter sur le rail des semi-remorques d’une hauteur de 4 mètres aux angles sur l’axe du Saint-Gothard. En Argovie, la réalisation du tunnel de Bözberg s’inscrit dans la réalisation de cet objectif.

La Confédération, les CFF et la société Alptransit Gotthard SA profiteront des différentes manifestations organisées dans le cadre de l’achèvement des travaux pour souligner les améliorations apportées par la NLFA et par le corridor 4 mètres. En plus de la cérémonie d’ouverture du 4 septembre 2020, une rencontre entre les ministres européens des transports est prévue. Celle-ci se déroulera le 3 septembre 2020 à Locarno sur invitation de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. « La NLFA est essentielle pour le trafic ferroviaire européen. Elle constitue la pièce maîtresse du corridor de fret Rotterdam-Gênes. C’est pourquoi, il est important que les pays voisins aménagent les tronçons d’accès » a expliqué aujourd’hui la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à Camorino. L’Italie est dans les temps. En Allemagne, la situation s’avère plus compliquée, car la quasi-totalité du trafic se concentre sur la ligne de la vallée du Rhin entre Karlsruhe et Bâle. Lors de la signature d’une déclaration des ministres en mai 2019, l’Allemagne a cependant affirmé qu’elle appliquera plusieurs petites mesures permettant d’augmenter de 50 trains les capacités quotidiennes en fret ferroviaire international, faisant passer celles-ci d’actuellement 175 à 225 trains par jour.

La Suisse va également redoubler d’efforts. Il est ainsi prévu de baisser les prix du sillon pour les trains et d’accorder des rabais spéciaux aux longs trains de marchandises. Cela réduit le prix des transports ferroviaires et libère des capacités. Le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) vérifie par ailleurs la possibilité de continuer le versement des contributions d’exploitation aux transporteurs du transport combiné au-delà de 2023. Dans le prochain rapport sur le transfert qui devrait paraître à la fin de l’année 2019, le Conseil fédéral soumettra des propositions concrètes au Parlement.

Le 8 septembre 2020, la société Alptransit Gotthard SA a prévu un évènement pour les participants au projet ; les 12 et 13 décembre 2020, lors de la mise en service du tunnel de base du Ceneri, les CFF organiseront un évènement pour des personnalités de la politique, de l’économie et de la recherche ainsi qu’une fête populaire avec la participation du canton du Tessin et les villes de Bellinzone, Lugano et Locarno.