Début du montage de l’équipement de technique ferroviaire au Nord

Au portail Nord du tunnel de base du Saint-Gothard, le montage de l’équipement de technique ferroviaire a commencé. Au cours des quatre prochaines années, une grande partie des installations de technique ferroviaire sera montée à partir d’Erstfeld. Ces installations comprennent la voie, la ligne de contact, l’alimentation en courant, les installations de télécommunication et les systèmes de sécurité. Les travaux au sein de l’ensemble du tunnel de base du Saint-Gothard avancent bon train. En 2016, le tunnel de base du Saint-Gothard sera prêt pour l’entrée en service régulière du trafic ferroviaire.

Les travaux pour la place d’installation de la technique ferroviaire Nord, près d’Erstfeld avancent à plein régime depuis l’automne 2010. Des grandes halles, des ateliers et bureaux spacieux ont été édifiés sur près de 65’000 m2 pour servir de base logistique à l’installation. Dès septembre 2011 commencera également le montage de la technique ferroviaire au tunnel de base du Saint-Gothard à partir du tronçon Nord. Le tronçon Erstfeld-Amsteg-Sedrun Est sera le premier à recevoir  l’équipement de technique ferroviaire. Les travaux commencent avec la pose des câbles et l’équipement des installations temporaires. Dans un second temps, la voie sans ballast sera bétonnée. Au printemps 2012, les travaux débuteront également dans la galerie Ouest.

Un montage basé sur rail
Au sein du tunnel de base du Saint-Gothard, les installations de technique ferroviaire se font parallèlement à la construction du gros œuvre qui prend place dans d’autres tronçons du tunnel. En tout, le montage et la mise en service dureront sept ans. « Le défi posé à la logistique est énorme », déclare Renzo Simoni, Président Directeur Général d’AlpTransit Gotthard SA. Les deux portails font figure d’accès performants - également pour l’apport de matériel. Pour cette raison, presque tous les transports se font sur rail à partir des deux places d’installation au Nord et au Sud.

Ligne expérimentale
Dès juin 2010, le tronçon de tunnel Faido-Bodio Ouest a d’ores et déjà été équipé avec les installations de technique ferroviaire. Dès 2013, des courses expérimentales auront lieu à des vitesses de jusqu’à 230 km/h sur le tronçon  d’environ 16 km de longueur. Celles-ci permettront de tester sous toutes ses coutures l’interaction complexe de tous les systèmes de technique ferroviaire au sein du tunnel de base du Saint-Gothard. La place d’installation Sud à Biasca constitue la base logistique pour le montage de la technique ferroviaire dans ce tronçon de tunnel.

En période de pointe, plus de 700 personnes œuvreront au montage de la technique ferroviaire. La complexité du projet est très élevée. «Plus de 1’000 points de jonction technique doivent être harmonisés afin que le trafic ferroviaire fonctionne sans faille au sein du tunnel de base du Saint-Gothard » déclare Rolf Brunner, président de la commission des travaux de Transtec Gotthard.