Dernière traverse montée au tunnel de base du Saint-Gothard

Aujourd’hui  31 octobre 2014, à midi, le dernier élément du radier de la voie ferrée a été construit dans le tunnel de base du Saint-Gothard. L’entrepreneur a coulé la « traverse d’or » à quelques 54 mètres du portail Sud. Il s’agit d’un moment crucial pour tous les acteurs et d'un jalon important pour le projet. Rien que la construction de la voie ferrée a duré à elle seule quelques 39 mois. Ce sont ainsi 290 km de rails qui ont été posés. Dès lors, les deux tubes du plus long tunnel ferroviaire du monde peuvent être entièrement parcourus sur une longueur totale de 57 km avec des locomotives diesel.

A midi précise aujourd’hui, le train de béton spécialement conçu pour le tunnel de base du Saint-Gothard a fait sa dernière course. C’est à l’occasion d’une cérémonie officielle que cette « traverse d’or » a été coulée dans le tunnel. Au total, l’entrepreneur général Transtec Gotthard a utilisé près de 131'000 m3 de béton dans lequel ont été coulées 380'000 traverses monoblocs et posés 290 km de rails. Près de 125 personnes ont travaillé en équipe 7 jours sur 7 et 24h sur 24 à la réalisation de cette voie ferrée.

La voie sur dalle constitue un élément important des installations de la technique ferroviaire dans le tunnel de base du Saint-Gothard. Celle-ci garantit le transport ferroviaire pour toutes les étapes de construction successives. Avec la fin du montage de la voie, le premier grand chapitre de la technique ferroviaire est achevé.

Renzo Simoni, Président Directeur Général d’Alptransit Gotthard SA, s’est montré très satisfait: « Un important jalon de la construction du tunnel de base du Saint-Gothard a été atteint dans les délais impartis. Les travaux suivent leur cours. La planification pour assurer l’ouverture en juin 2016 est bonne. » Marco Hirzel, Président de Transtec Gotthard, se réjouit des résultats obtenus: « Le montage de la technique ferroviaire au sein du plus long tunnel du monde est une tâche très exigeante. Il ne nous sera possible d’atteindre notre objectif, à savoir la remise du tunnel dans les délais impartis, que grâce à la collaboration de l’ensemble des quelque 720 personnes qui contribuent à la réalisation de cet ouvrage. »

Les autres travaux sur l’axe du Saint-Gothard sont également en bonne voie. Les places d’installation le long du tracé du tunnel de base du Saint-Gothard sont déjà en train d’être démantelées et les surfaces utilisées recultivées. C’est en automne 2015 que commencera la phase de tests sur l’ensemble du tunnel de base du Saint-Gothard. Les festivités marquant l’ouverture du tunnel de base du Saint-Gothard sont au 2 juin 2016 ainsi que le week-end qui suivra. La mise en service commerciale du plus long tunnel ferroviaire du monde aura lieu en décembre 2016.

Au Ceneri, les travaux d’excavation avancent à plein régime. 85% des galeries sont d’ores et déjà creusés. A présent, la planification et le développement de la technique ferroviaire peuvent, elles aussi, se poursuivre, après que le Tribunal fédéral a confirmé les décisions d’adjudications initiales d’Alptransit. AlpTransit Gotthard SA continue donc à avoir pour objectif la mise en service du tunnel de base du Ceneri en décembre 2019.