Le tunnel de base du Saint-Gothard entrera en service en 2016

Berne, 22.08.2011 - L’Office fédéral des transports (OFT), AlpTransit Gotthard SA (ATG) et les CFF SA mettent tout en œuvre pour que le tunnel de base du Saint-Gothard (TBG) soit mis en service en décembre 2016. Tous les travaux, dans le tunnel comme sur les tronçons d'accès, vont être alignés sur cet objectif.

ATG et les CFF, respectivement constructeur et futur exploitant du tunnel de base du Saint-Gothard (TBG), ont harmonisé leurs calendriers. Ils prévoient désormais de lancer l’exploitation régulière du TBG à la fin de 2016. Avec le concours de l’OFT en tant que commanditaire et autorité de surveillance, ils ont analysé en détail les avantages et les inconvénients qu’apporterait une mise en service anticipée d’une année. Sur la base de ces analyses, l’OFT estime réaliste, faisable et judicieux de lancer l’exploitation régulière du TBG à la fin de 2016, d’autant plus que rien ne s’y oppose dans l’optique actuelle.

Avec la mise en exploitation en 2016 et l’offre de l’horaire qui reste à définir, la ligne de plaine à travers les Alpes génèrera son utilité une année plus tôt que prévu initialement. Notons les principaux avantages suivants :

  • réduction des temps de parcours en transport des voyageurs entre la Suisse alémanique et le Tessin / Italie,
  • augmentation de la productivité en trafic marchandises et, partant,
  • contribution au transfert du fret ferroviaire transalpin de la route au rail.

A ces avantages s’opposent des frais d'exploitation supplémentaires qui échoiront une année plus tôt. Du fait de la mise en service anticipée, les réserves de temps tombent et les différents acteurs devront coordonner leurs travaux avec encore plus de précision, ce qui pose des exigences accrues à la direction de projet. L’OFT, ATG et les CFF feront périodiquement le point de la situation et procéderont dans ce contexte à une analyse intégrale des risques liée à tout l’axe nord-sud du Saint-Gothard.

L’ampleur de l’offre de transport en 2016 reste à définir
L’ampleur de l’offre du transport de voyageurs et de marchandises à partir de décembre 2016 doit encore être définie. A l’heure actuelle, on table sur une capacité maximale du TBG de 7 trains par heure et par direction, mais la date à laquelle cette capacité sera atteinte dépendra de l’achèvement du tunnel de base du Ceneri et de l’état d’avancement des aménagements de tronçons sur les accès nord et sud au Saint-Gothard. L’offre concrète (horaire) sera fixée dans le cadre de la programmation ordinaire de l’horaire, soit deux ans avant la mise en exploitation (fin 2014). Ce n’est qu’à ce moment-là que l’on pourra confirmer définitivement la date de mise en service.

Cette décision, prise d’un commun accord par tous les participants au projet, amorce une phase décisive dans la réalisation de cet ouvrage du siècle.

Adresse pour l'envoi de questions: Office fédéral des transports, Information
031 322 36 43, presse@bav.admin.ch